Merci !

Votre demande a été transmise, nous nous rapprocherons de vous dans les plus brefs délais

Made in Gone, organisation d'événements sur Lyon(69)

Le Parc de la Tête d'Or

Le Parc de la Tête d'Or

 

Informations générales et pratiques sur le Parc de la Tête d’Or 

 

Le Plan du Parc de la Tête d'Or

Les activités à faire au Parc de la Tête d'Or

La situation

Au cœur de la Ville de Lyon, dans le 6ème arrondissement, le Parc de la Tête d’Or est idéalement situé à proximité de Villeurbanne, Caluire et Cuire et La Croix-Rousse. Jouxtant les bords du Rhône et la Cité Internationale.
Adresse (avec accès par la porte des Enfants du Rhône) : Place Général Leclerc, 69006 Lyon.

Les horaires du parc

Le parc est ouvert 7j/7 toute l'année.
Haute saison du 15 avril au 14 octobre : 6h30 / 22h30.
Basse saison du 15 octobre au 14 avril : 6h30 / 20h30.
Attention, l’entrée est interdite au public 15 minutes avant la fermeture.
En cas de vent violent supérieur à 70 km/h, le parc fermera ses portes.

Les Tarifs

Accès au Parc : Gratuit.
Accès au Zoo de Lyon : Gratuit.

Les Accès

En bus :
70 / C2 / C26, arrêt Parc de la Tête d’Or, Stalingrad -
Accès par la Porte de la Voûte.
38 / C1 / C4 / C5, arrêt Parc de la Tête d’Or, Churchill -
Accès par la Porte des Enfants du Rhône.
27 / 38 / C1 / C6, arrêt Duquesne - Accès par la Porte Tête d’Or.
27, arrêt Verguin- Accès par la Porte du Lycée du Parc.
171 / C1 / C4 / C5, arrêt Musée d’Art Contemporain -
Accès par la Porte du MAC, Porte de la Roseraie et Porte des Congrés.

En métro : Ligne A, arrêt Masséna. 5 minutes à pied de la Porte Tête d’Or.

En Vélo’V : toutes les stations ici : www.velov.grandlyon.com

Où se garer en voiture

Les abords du parc disposent de places comme le long de la voie férrée sur le boulevard Stalingrad ou du côté du Boulevard des Belges. Cependant, lors de journée à forte affluence, il est généralement difficile de pouvoir se stationner à proximité du parc. Nous vous suggérons de vous garer au parking (payant) de la Cité Internationale.

Les personnes disposant de la carte d'invalidité peuvent  se garer dans l’enceinte du parc (à proximité dans l'ancien chalet, voir plan) avec accès par l’entrée de la Voûte, boulevard Stalingrad.

Où se garer en car

Les groupes ont la possibilité de stationner le car dans l’enceinte du parc (à côté du mini-golf et du vélodrome, voir plan) avec accès par l’entrée de la Voûte, boulevard Stalingrad.
Réservation obligatoire au préalable (payant) sur : www.lyon.fr

Informations Pratiques

Le pique-nique est autorisé sur les pelouses.
Les animaux domestiques tenus en laisse sont acceptés.
Le parc et ses toilettes sont accessibles aux personnes handicapés.

Les Numéros Utiles

Poste de Police du Parc : 04 37 47 23 75
Service des objets trouvés (Lyon 9) : 04 78 47 72 89
Parc de la Tête d'Or : 04 72 10 30 30 

 

L'Histoire du parc de la tete d'OR

 

Le Parc de la Tête d’Or doit son nom à une légende affirmant qu’un trésor comprenant une tête de Christ en or serait enfoui à cet endroit. Autrefois, le parc était une zone inondable constituée de petits îlots et de marécages. 
La construction d’un parc urbain à Lyon est en projet dès 1812. Mais ce n’est qu’en 1856 que les frères Bühler, paysagistes suisses, que les travaux d’aménagement du parc débutent, après l’achat du terrain aux Hospices civils de Lyon. Les travaux durent cinq ans mais le parc est ouvert en 1857 au public.

Modelé à l’anglaise, le parc de la Tête d’Or est un parc classique du 19ème siècle, contemporain de Central Park à New York construit la même année, avec ses allées en arc de cercle, des grandes étendues de gazon, son lac et sa large palette végétale. Le parc zoologique est créé la même année que le parc. 

Au début, il n’est constitué que d’une ferme à vocation pédagogique avant de subir plusieurs aménagements permettant d’accueillir de nouvelles espèces animales. Avec les années, le parc se transforme. Dès 1857, le jardin botanique de Lyon est transféré du Couvent de la Déserte au parc.
De même, l’orangerie y est déplacée en 1859. Le lac artificiel de 16 hectares, créé à partir du puisage de l’eau dans la nappe du Rhône, accueille des activités de canotage à partir de 1861. 
La grande serre est construite en 1865. C’est l’une des premières serres de France, rendue possible grâce à l’évolution des techniques, l’acier et le verre. 

Le chalet, le chalet des gardes et le vélodrome sont construits en 1894 lors de l’Exposition universelle. 
La roseraie est créée bien après en 1961. Côté végétation, les jardiniers ont entretenu et enrichi les collections au fil des années. On estime le nombre d’espèces végétales de 15 000 à 20 000 aujourd’hui.

 

Les richesses du Parc de la Tête d’Or

Le Parc de la Tête d’Or constitue l’un des plus grands parcs urbains de France. Géré par la Ville de Lyon, il est considéré comme le poumon vert de l’agglomération avec près de 117 hectares de superficie. Le Parc est accessible par huit entrées dont la dernière a été ouverte en 2009 aux abords de la Cité Internationale. Au fil des époques, il s’est érigé comme un haut lieu de la culture lyonnaise de par les nombreux évènements qui s’y sont tenus : films, expositions, théâtre et autres manifestations. 
Le Parc compte de nombreuses richesses et activités à découvrir.

 

Le Parc zoologique

Ses 10 hectares permettent de contempler près de 450 animaux répartis en 64 espèces dont une multitude d’animaux sauvages et exotiques. 

En 2006, la plaine africaine est inaugurée et devient le lieu de vie d’une centaine d’animaux tels des girafes, des lions, des flamants roses ou encore des zèbres et des antilopes. Entièrement gratuit, le zoo de Lyon est un espace ayant vocation à protéger les espèces animales en voie d’extinction et la biodiversité.


Le parc zoologique fait également de la recherche scientifique. Dans un souci pédagogique, le zoo propose aussi des visites et ateliers aux élèves des écoles, collèges et lycées.

Fin 2020, un nouvel espace immersif, La forêt d'Asie qui s'étendra sur 4000 m2 ouvrira ses portes. L'ancien espace des éléphants sera transformé afin d'accueillir un biotope consacré aux milieux asiatiques. Constitués de 4 grandes zones, cet écosystème emmènera les visiteurs en immersion maximale dans un décor végétal.

Vous découvrirez 25 nouvelles espèces menacées, parmi elles, des mammifères : tapirs malais, élaphodes. gibbons... Des oiseaux avec entre autres des canards à ailes blanches, des hokkis, des grues antigones, des cigognes épiscopales. Des reptiles, amphibiens et poissons seront également visibles comme des serpents, des lézards, des tortues asiatiques géantes et des grenouilles.

Le jardin botanique vaut également le détour

Avec plus de 15000 plantes, il est l’un des jardins botaniques les plus riches d’Europe. Il se compose de grandes serres comprenant des plantes tropicales, une petite serre chaude dédiée à la végétation de Madagascar, une serre aquarium et une serre hollandaise abritant des plantes carnivores. Les serres représentent 6500 m2 de surface totale. Outre les serres, il comprend deux ensembles distincts : le jardin botanique et le jardin alpin.

 

Les roseraies

Elles se déclinent en quatre roseraies dont l’origine provient d’un don d’une collection de rosiers par Joséphine de Beauharnais en 1805.
Une première roseraie recèle de rosiers sauvages. 
La roseraie historique dispose de 570 variétés de roses et la roseraie internationale de 60 000 rosiers de 320 variétés différentes de France et de l’étranger. 
Enfin, une roseraie est dédiée à l’étude et au concours de la plus belle rose de France, prix attribué chaque année par un jury.

 

Le lac du parc de la tête d'or

Le lac de 16 hectares est le cœur du parc. Il est possible d’y naviguer à bord de pédalos et barques.
Deux îles émergent dans la partie nord du lac. L’île des Tamaris est uniquement accessible en barque tandis que l’île du souvenir, anciennement appelée île des Cygnes, vise à honorer les militaires morts au combat.
Il est possible d’y accéder au moyen d’un couloir souterrain.

 


Outre ces différentes infrastructures et lieux de détente, il est possible de partager des moments amusants en famille grâce à un large choix de divertissements (emplacement des activités sur le plan en haut de page) :  le mini-golf, le mini-kart, les petits bateaux, les promenades en poneys et les multiples activités sur la place de Guignol telles que le théâtre de Guignol, les sulkys, les carrousels, la pêche aux canards, les quads à pédales ou les balançoires. Le parc peut se visiter de diverses façons : en train sur route ou sur rails sur la grande île, à vélo, à pied ou en rosalie. 
De même, on peut s’y restaurer et s’y rafraîchir aux échoppes de confiseries, glaces, barbe à papa et gaufres, et dans les trois restaurants à votre disposition.

 

La vie au parc

La pêche dans le lac est autorisé, se présenter au poste de police, muni du permis réciprocitaire annuel complet afin de récupérer l’autorisation journalière d’accès. Cette carte est gratuite.
Spots & information à découvrir sur ce lien : 
www.alyval.fr/parcours/parc-tete-dor/

De nombreuses associations oeuvrent pour le parc,
en voici quelques unes :

Association qui oeuvre pour la conservation des espèces animales :
Les amis du zoo de Lyon
http://www.zoo.lyon.fr/zoo/sections/fr/actualites/association_des_amis

Association de défense de l'environnement à Lyon :
Société Lyonnaise d'Horticulture
http://www.lyonhorticole.com/

Association pour la protection des animaux à Lyon :
Centre de récupération des tortues de Floride
http://www.zoo.lyon.fr/zoo/sections/fr/missions/projet_nature/bassin_tortues/centre_tortues_flori/

Association sportive :
Association Génération Oxygène (RUN IN LYON)
https://www.runinlyon.com/fr

Association pour la nature :
Ordre National de Romarin
https://ordrenationalderomarin.asso.fr/

Association pour l'écologie :
CIE Conscience & Impact Écologique 
http://association-cie.fr/

 

Le Parc de la Tête d'Or en images

  • made in gone - Les serres, Parc de la Tête d'Or, Lyon
    Les serres, Parc de la Tête d'Or, Lyon
  • made in gone - Le parc aux daims, Parc de la Tête d'Or, Lyon
    Le parc aux daims, Parc de la Tête d'Or, Lyon
  • made in gone - Un ponton, Parc de la Tête d'Or, Lyon
    Un ponton, Parc de la Tête d'Or, Lyon
  • made in gone - Les flamants roses, Parc de la Tête d'Or, Lyon
    Les flamants roses, Parc de la Tête d'Or, Lyon
  • made in gone - Panda roux, Parc de la Tête d'Or, Lyon
    Panda roux, Parc de la Tête d'Or, Lyon
  • made in gone - Un écureuil, Parc de la Tête d'Or, Lyon
    Un écureuil, Parc de la Tête d'Or, Lyon